Blog
Comment Exploiter à Fond l'Analyse Prédictive ? 6 Astuces Étonnantes à Découvrir

4 minutes
Gestion de carrière
Partager cette page

De l'art de la devinette à la science de l'analyse prédictive

Si jadis les caprices de la météo représentaient les aléas les plus redoutés dans l'industrie des biens de consommation, aujourd'hui, c'est l'imprévisibilité des consommateurs qui donne des frissons aux Head of. Mais rassurez-vous, loin des boules de cristal de Mme Irma, l'analyse prédictive s'est largement démocratisée. Et à toutes fins utiles, je ne suis pas devin, mais j'aime autant que vous me laissiez m’occuper des prédictions!

Le b.a.-ba de l'analyse prédictive

L’analyse prédictive, c’est un peu notre boule de cristal à nous, les nouveaux devins. Elle utilise l’historique des données pour prédire des évènements futurs. Comme si on pouvait deviner la fin de Game of Thrones à la première saison (ah non, ça, c’est impossible, même pour l'analyse prédictive!)

1. Distinguez corrélation et causalité

Le grand mantra de l'analyse prédictive! Aussi liés que soient deux phénomènes, ils n'en sont pas pour autant des causes directes. Par exemple, l'augmentation des ventes de glaces et les noyades sont étroitement liées, mais acheter une glace ne vous fera pas vous noyer, faites-moi confiance (à moins de manger votre glace en nageant, ce que je déconseille fortement).

2. Donnez de la valeur à vos données

L'analyse prédictive, c'est comme une blanquette de veau : vous aurez beau suivre la recette à la lettre, si les ingrédients sont de mauvaise qualité, le résultat ne sera pas au rendez-vous. Assurez-vous que vos données sont précises, complètes et pertinentes.

3. Ne sous-estimez pas la puissance de l'apprentissage automatique

Non, l'apprentissage automatique n'est pas l'art de faire apprendre à votre voiture à se garer toute seule. C'est une branche de l'intelligence artificielle qui se nourrit de vos données pour faire des prédictions encore plus précises. C'est un peu comme si Terminator venait vous aider à réorganiser vos stocks.

4. Optimisez constamment votre modèle prédictif

Même si votre modèle prédictif a prédit la victoire de la France à la Coupe du Monde (chapeau!), il aura besoin d'être constamment réévalué et optimisé. Les tendances changent, les consommateurs changent, le monde change... Pas d'inquiétude, c'est le principe même de l'évolution (ou de la mode, c'est selon).

5. Pensez «Big Picture»

L'analyse prédictive n'est pas un outil indépendant. Elle s'inscrit dans une stratégie globale, une vision à long terme. Elle est comme le co-pilote qui vous guide, mais c'est toujours vous qui êtes à la barre (à moins que vous n'ayez confié la barre à Terminator, auquel cas autant pour moi).

6. Enfin... Testez, testez et testez encore

Un modèle prédictif, ce n'est pas comme un plat au four que l'on oublie pendant deux heures. C'est un processus dynamique qui doit être constamment surveillé et testé. Enfin, sauf si vous souhaitez carboniser vos résultats, là on ne pourra rien pour vous!

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour exploiter au mieux l'analyse prédictive. Alors, qu'attendez-vous? Lancez-vous et faites de vos prédictions une réalité!

Et n'oubliez pas, comme disait le grand Yogi Berra: «La prévision est un exercice difficile, surtout lorsqu'elle concerne l'avenir».